Accéder à la propriété n'est pas un acte sans conséquences. La durée, le budget, le produit lui-même sont sources de maintes interrogations et de nombreuses hésitations. En ce sens il est indispensable de s'informer au mieux, car toutes les décisions que vous allez prendre vont vous engager pour de nombreuses années. En un mot, faites-vous conseiller.

L'achat d'un logement
  • Quelle que soit la formule, quel que soit le produit, chacun peut trouver son bonheur en fonction de ses goûts et de son budget. Multipliez cependant les visites surtout si vous menez vos recherches seuls. Attention toutefois au particulier qui aura trop souvent tendance à surestimer son bien.
  • Avec l'aide d'un partenaire professionnel de l'immobilier, qui aura de surcroît un volume plus important de biens à vous proposer, ciblez vos besoins et faites lui confiance pour mener à bien ses investigations en vue de vous satisfaire.
  • Dans tous les cas prenez le temps de vous décider mais une fois trouvé le coup de coeur, n'hésitez plus !
Bloquer la vente et réserver un produit
  • Précédents toujours la signature d'un acte définitif chez le notaire, plusieurs types d'avant-contrats existent pour vous permettre de bloquer la vente.
  • L'offre d'achat : ce document vise à proposer au vendeur un prix pour son bien et un engagement définitif s'il devait y avoir acceptation de sa part. Attention toutefois car ce document n'engage que l'acheteur, pas le vendeur.
  • La promesse unilatérale de vente : la plus rassurante pour le candidat à l'achat. En effet celui-ci ne s'engage qu'à donner une acceptation d'achat dans un délai donné. Le vendeur, lui, est tenu de vendre à cet acheteur s'il manifeste définitivement son réel désir à acheter dans les délais convenus. Il va sans dire que ce document n'est pas fait pour rassurer les vendeurs qui restent dans une certaine expectative.
  • Le compromis de vente : Dans ce document ce sont les deux parties qui s'engagent sur certaines conditions, la première à vendre et la seconde à acheter. On peut donc pratiquement considérer la vente comme réalisée sous réserve de la levée de conditions suspensives s'il devait y en avoir. Cela reste certainement l'approche la plus raisonnable pour mener à son terme une transaction immobilière.
Chez le notaire
  • Une fois tous les délais passés et toutes les conditions de vente réunies, l'étape ultime se déroule chez le notaire. Les deux parties s'y retrouvent après s'être éventuellement assurées lors d'une ultime visite que le logement est toujours conforme à ce qui a été prévu lors de la signature du compromis.
  • Les différentes sommes restant dues seront alors réglées, ainsi que les frais de mutations ou frais de notaire. Il faut de ce fait s'assurer, qu'en cas de demande de crédit de financement, les sommes soient bien parvenues au notaire accompagnées des documents nécessaires.
  • A l'issue de la signature, le transfert de propriété sera effectif et symbolisé par la remise des clés. Le notaire vous remettra également une copie de l'acte authentique, la "minute", le document original, restant en son étude. Cette copie constituera votre titre de propriété. Ne l'égarez pas.
  • Les frais de notaire, parfaitement réglementés, comprennent ses émoluments proprement dits, les frais engagés pour le dossier (certificat d'urbanisme, salaire du conservateur des hypothèques...) ainsi que diverses taxes et autres droits payés au Trésor Public lors de la publication de l'acte.
Il faut également y penser
  • L'achat d'un bien immobilier revient à s'engager pour de nombreuses années. En ce sens votre financement doit être calculé au mieux. Il faut bien sûr songer à intégrer tous les frais annexes et ne pas surestimer ses possibilités. Votre conseiller financier est là pour vous aider et saura répondre à toutes vos questions.
  • Copropriété ou maison individuelle, le bon sens invite à souscrire une assurance. Cela peut paraître une évidence mais le contrat multirisque habitation reste indispensable à qui ne veut pas prendre de risque avec les petits aléas de la vie. Il faut de ce fait bien évaluer ses besoins et se tourner vers un professionnel qui saura vous conseiller.
  • A l'issue de la signature, le transfert de propriété sera effectif et symbolisé par la remise des clés. Le notaire vous remettra également une copie de l'acte authentique, la "minute", le document original, restant en son étude. Cette copie constituera votre titre de propriété. Ne l'égarez pas.
  • Les frais de notaire, parfaitement réglementés, comprennent ses émoluments proprement dits, les frais engagés pour le dossier (certificat d'urbanisme, salaire du conservateur des hypothèques...) ainsi que diverses taxes et autres droits payés au Trésor Public lors de la publication de l'acte.
La vente d'un bien
  • Vous désirez vendre, rien de plus simple. Encore faut-il respecter certaines règles pour éviter quelques écueils.La vente du particulier au particulier est une solution envisagée par un grand nombre de propriétaires. Et cela n?a rien d?incohérent que de vouloir commercialiser soit-même son bien. En effet le propriétaire est celui qui connaît le mieux son produit. Toutefois plusieurs inconvénients peuvent se poser.
  • En premier lieu il faut avoir un certain temps à consacrer à la commercialisation. Nombreux sont ceux qui s?aperçoivent que la vente d?une maison ou d?un appartement est un travail à part entière. Malheureusement cette prise de conscience, souvent tardive, arrive une fois que le numéro de téléphone est paru dans tous les supports de la région et il faut alors se débattre avec les appels et les rendez-vous. Et même alors rien ne vous assure des bonnes intentions des futurs visiteurs. Car le propriétaire ouvre sa porte à de parfaits inconnus et leur livre la plupart du temps des informations très personnelles sans pouvoir se prévaloir d?en avoir autant en retour.
  • La seconde chose à considérer est la nécessité de fixer un prix de vente qui soit le plus juste et le plus en rapport avec le prix du marché. Or, il faut pouvoir faire abstraction de tout sentimentalisme quant au bien à vendre. En l?occurrence le propriétaire a parfois du mal à avoir ce détachement et à juger son appartement ou sa maison avec l?objectivité nécessaire.
  • En ce sens un professionnel de l?immobilier, parfaitement au courant du marché, est à même de faire la plus juste estimation pour mettre en place une commercialisation efficace, dynamique et concluante.
  • Le professionnel engage sa responsabilité. Il s'engage en toute objectivité à s'informer pour informer. Il sécurise la transaction.
Les instruments à votre disposition
  • Dans le cadre d?un partenariat en vue de commercialisation, plusieurs possibilités existent par le biais de différents types de mandats de vente. Les deux plus courants sont les mandats de vente avec exclusivité ou sans exclusivité. Ces deux mandats engagent les deux parties de manière identique quant à la durée qui est initialement de 3 mois tacitement reconductible.
  • Le terme d?exclusivité implique par la suite que le bien pourra être commercialisé par d?autres agences ou non.
  • Le choix reste à la discrétion du vendeur qui peut se faire conseiller par le professionnel de l?immobilier qu?il aura contacté.
  • Dans tous les cas de figures, le mandat quel qu?il soit est la condition sine qua non à la commercialisation (publicité,etc?)
  • Par la suite, l?agent à qui vous avez fait confiance pour la vente de votre bien reste votre interlocuteur pour toutes les questions que vous désirez lui poser.
  • En toute honnêteté il vous proposera les solutions qu?il va mettre en place pour une commercialisation efficace. Il vous informera du suivi du dossier, recadrera avec vous les conditions de vente si, par extraordinaire, la vente en question devait durer un peu plus longtemps que ce que vous escomptiez pour diverses raisons.
  • Ce sera enfin à lui de mettre en relation les deux parties en faisant en sorte que tout aille pour le mieux jusqu?au terme de la commercialisation en vous accompagnant avec sérénité chez le notaire pour la signature finale.
Pour conclure
  • Achat d'un appartement en copropriété ? D'un pavillon indépendant ? D'un local professionnel ou d'un immeuble de rapport ? Chaque produit est particulier et demande une attention et une connaissance certaine. Le professionnel de l'immobilier peut en ce sens vous aider à éviter de nombreux écueils et faire en sorte que votre achat ou votre vente se déroule en toute quiétude.

Avec ses quatorze ans d'expérience, HOMNIS met à votre disposition tout son savoir et ses compétences au service de vos exigences.

HOMNIS SARL: Capital Social: 15 244 € - Carte Professionnelle Transaction N°259 - Préfecture de Meurthe-et-Moselle - Garantie SOCAF de 110 000 € RCS : NANCY B 387 591 316 - Siret : 387 316 00014 - APE : 722 Z. Siège Social: 110 rue Saint-Dizier, 54000 NANCY

HOMNIS Gestion SARL : Capital Social: 37 500 € - Carte Professionnelle N°G331 Préfecture de Meurthe-et-Moselle - Garantie SOCAF de 1 200 000 € RCS : NANCY B 451 677 702 - Siret : 451 677 702 00016 - APE: 741 J - N° TVA INTRACOMMUNAUTAIRE FR 57451677702. Siège Social: 102 rue Saint-Dizier, 54000 NANCY

HOMNIS ATIM SARL: Capital Social : 15 000 € - Carte Professionnelle N° 416 Préfecture de Meurthe-et-Moselle - Garantie SEGAP PARIS - RCS : NANCY B 433 383 916 - Siret : 433 383 916 00015 - APE: 701 F. Siège Social : 38 Chemin de la Poste, 54840 VELAINE EN HAYE.